CENTRE DE SOINS

Fonctionnement

Le centre accueille les personnes exilées en souffrance psychique. Pour des raisons de proximité, il s’adresse à des patients résidant dans le Gard et l’Hérault. Les consultations sont gratuites, uniquement sur rendez-vous, sans condition d’âge ou de statut.

L’orientation peut être spontanée ou faite par une tierce personne, qu’elle soit un proche ou un professionnel accompagnant la personne en demande.

Pour cela, un formulaire est à remplir et à retourner au centre. Ce formulaire offre au centre un premier regard sur la situation de la personne en demande, permettant d’adapter les modalités d’accueil (besoin en interprétariat, choix du psychologue en fonction du type de thérapie recommandée, besoin d’un accompagnement médical et/ou juridico-social, etc.)

Le premier entretien d’accueil est proposé au centre de soins éventuellement en présence d’un interprète. Cet entretien se déroule en binôme (psychologue et médecin/intervenant social selon les problématiques spécifiques repérées lors de l’orientation), il permet de vérifier que la personne est bien actrice de la démarche de demande de suivi psychologique, de faire une présentation du centre au patient, de préciser les modalités d’accueil, d’informer de la possibilité de rencontre avec la médecin ou l’intervenant juridique et social, et de faire un bilan plus précis sur la situation administrative et sociale (besoin d’hébergement, d’ouverture de droits sociaux ou de droits au séjour, etc.)

A l’issue de cet entretien, une consultation avec un psychologue est proposée. La fréquence des rendez-vous est à établir au cas par cas avec le patient. La durée de prise en charge sera ajustée aux besoins de chaque patient.

Qui sont nos patients ?

Les patients du centre, outre leurs situations sociale et administrative souvent précaires, se trouvent dans une grande fragilité psychologique avec un risque de passage à l’acte suicidaire souvent présent.
Les personnes que nous accompagnons sont, selon nos données sur l’année 2019, majoritairement originaires du continent africain (51 % de nos patients proviennent d’Afrique Subsaharienne), d’Europe hors Union Européenne (28,5 % des patients) et d’Asie (11 %, majoritairement d’Afghanistan). Les trois pays les plus représentés sont la Guinée, l’Afghanistan puis le Nigéria.
Notre public est majoritairement primo-arrivant et jeune. Les patients sont présents en France depuis moins de 2 ans pour 87% d’entre eux. 18,5% d’entre eux sont des mineurs, et 66% ont entre 18 et 40 ans.
La plupart des personnes qui nous sont adressées vivent dans des structures d’hébergement spécialisées (CADA, CAO, PRADA, CPH, Foyer du Conseil Départemental, pour 61 % d’entre elles), qui sont généralement à l’origine de l’orientation, mais une grande partie de notre public se trouve être extrêmement précarisé (25,5 % de nos patients dorment dans un squat, en bidonville, dans la rue ou au sein d’un réseau solidaire). Les demandes émanent de l’Hérault pour 74,5 % d’entre elles (Montpellier : 51,5% ; Béziers 18,5% ; Sète 3,5% ; Autres 1%) et du Gard pour 25,5 % (Nîmes : 13 % ; Alès : 12,5 %).

Sur le plan administratif, au moment de la prise en charge des patients, 59% d’entre eux sont en demande d’asile, dont 9,5% en procédure Dublin. 12,5% sont en situation irrégulière, 7,5% bénéficiaires d’une protection et 7% pris en charge par le Conseil Départemental. Le nombre important de personnes en demande d’asile correspond effectivement au caractère récent de l’arrivée en France de la majorité de nos patients.

Présentation de l'équipe

Les psychologues

Clarisse DELFORGE
Joseph CONTENT
Muriel MONTAGUT

La médecin

Aurélie MEHENNI

L’intervenant juridique et social

Valentin FONTERAY

Une intervenante formatrice

Victoria ORANGE SIBRA

Les bénévoles intervenant au centre

Christine GARCIN
Danièle HAAS
Marion MAIGNE
Fabien FERNANDEZ
Aline FAUCHERRE

Les interprètes intervenant régulièrement au centre dans le cadre de co-thérapie

Farivar AGHVAMI (dari)
Abdulhamid BARAKAT (arabe, arabe littéraire)
Elena CROS (russe, roumain)
Efrem DEBESAY (tigrinya)

Dahbia FOUDILI (arabe)
Antoinette DUGAS (roumain)
Rime FLAMENBAUM (anglais, arabe)
Inga ARAKELOVA (russe)
Brunilda MERKURI (albanais)
Mohamed Mansour SALJOKI (pachto)

Motjaba HOSSEINI NASSAB NADJAR (iranien, persan)
Olga KAKAVESHKA (russe)
Liana MANUKYAN (georgien, arménien)
Nevenka MITROVIC (serbe, croate)

Ely MORCILLO (espagnol, japonais, portugais)
Ermelinda MUHO (albanais)
Esin TULEK (turc)
Rola ZEIN (arabe)

Consulter au centre

Pour adresser une demande de consultation, merci de remplir le formulaire disponible    > ICI <
Il n’est pas nécessaire de remplir tous les champs si vous ne le pouvez ou ne le souhaitez pas. Les champs obligatoires sont indiqués par le signe « * ».
Les informations données via ce formulaire nous permettront de vous proposer l’accompagnement le mieux adapté à votre situation dès le premier entretien.
Vous recevrez un mail de confirmation de votre demande, ce mail ne vaut pas acceptation de votre demande de rendez-vous.
Lorsqu’une place sera disponible, nous vous contacterons via les coordonnées que vous nous aurez communiquées.
Nous pouvons être amenés à vous proposer une réorientation, s’il nous apparaît que votre situation peut relever du droit commun ou de dispositifs spécifiquement adaptés.
Au vu du nombre important de demandes, il se peut que nos délais soient très importants. Merci de votre compréhension.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, uniquement dans le cadre de votre suivi psychique. Le traitement de vos données s’effectue sur la base légale du consentement. Les données collectées seront communiquées uniquement à l’équipe du centre Frantz Fanon, et seront conservées pendant 5 ans.
Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données.
Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.
Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter Muriel Montagut : muriel.montagut@lacimade.org
Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.